Team BVT Racing

Première expérience au mondial du quad pour Valentino

Je reviens des 12 h de quad de Pont de Vaux. L’ambiance est impressionnante, il y a 90 équipages de 2 ou 3 pilotes engagés et beaucoup de machines sont archi-préparées. Moi je fais partie d’un équipage de 3 pilotes et nous roulons sur un CAN-AM DS 450.

J’ai eu la chance pour ma première expérience de sortir le 1er sur la piste pour les essais, j’ai ainsi découvert la piste sans quad devant moi. Les essais chronos suivent, nous nous plaçons 57ème, ce qui veut dire que pour les 3 manches à venir nous partirons de cette place même si nous faisons un meilleur résultat à chaque fois.

C’est un des mes coéquipiers qui prend le 1er départ (style le Mans) pour une manche de 3H. Je prends un relais de 20 minutes après que mon second coéquipier est roulé. J’ai juste le temps de me mettre la piste en tête, ce qui me sera utile car c’est moi qui prends le départ de la manche de nuit (20h00-01h00). Je donne le guidon à mon collègue en 16ème position. Malheureusement, il sera contraint de rentrer 2 fois au stand pour un problème de feu arrière puis il sera victime d’une chute. Lorsqu’il revient au stand remorqué par un quad d’assistance nous sommes 50ème. Le troisième pilote repart et termine son relais en 48ème position, je termine la manche 44ème.

Celui de mes coéquipiers qui a chuté étant un peu «froissé », c’est moi qui prends le départ de la dernière manche (4H), la fatigue se fait ressentir pour tout le monde mais nous finissons 36ème. Au général nous sommes également 36ème.

Je suis content d’avoir vécu cette expérience même si je pense que nous aurions pu finir beaucoup mieux dans le classement. Beaucoup de choses sont perfectibles pour faire un bon résultat, tous les détails ont leur importance (par exemple le simple fait de rentrer au stand fait perdre 1 tour) et j’espère que si l’aventure recommence l’an prochain je ferais mieux.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet